Valentin Behr

Valentin Behr est doctorant en science politique (UMR 7363 SAGE, Université de Strasbourg et CNRS) et ATER à l’IEP de Strasbourg.

Sa thèse propose une socio-histoire du champ de l’histoire contemporaine en Pologne après la seconde guerre mondiale. Elle cherche à restituer la genèse d’un espace de production du récit historique des « totalitarismes » (nazisme et communisme) en Pologne, à partir d’une étude prosopographique des historiens contribuant à faire exister cet espace. Dans une perspective inspirée de la sociologie des champs, il s’agit de montrer les luttes sociales, politiques et académiques qui structurent cet espace et expliquent ses transformations au cours de la République populaire de Pologne et après 1989. Ce faisant, on peut vérifier l’hypothèse d’une continuité entre les périodes communiste et post-communiste du point de vue de l’écriture de l’histoire de la période 1939-1989, continuité qui s’observe tant au regard de la structuration du champ historien que du rôle de légitimation politique dévolu à l’histoire, mais aussi au niveau de certaines caractéristiques dominantes du récit national, objectivées à partir de l’analyse d’un corpus de publications.

Mots clés : sociologie des intellectuels, sociologie de la mémoire, usages politiques du passé, totalitarisme, politiques symboliques, politiques publiques de l’histoire.

Publications en lien avec la thèse

« Genèse et usages d’une politique publique de l’histoire. La politique historique en Pologne », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 46, n° 3, 2015 (à paraître).

« Le ministère de la mémoire », La Vie des idées, 11 avril 2014.

« Historiens militants ou historiens de bureau? Les producteurs du récit historique officiel à l’Institut de la mémoire nationale », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 42, n° 4, 2011, p. 5-35.

Vous trouverez son CV et la liste complète de ses publications et communications sur le site du laboratoire SAGE à l’adresse URL suivante : https://sage.unistra.fr/membres/doctorants/behr-valentin/

Groupe de recherche sur l'histoire sociale des idées politiques