Archives par mot-clé : Marxisme

Avis de parution: “Scholactivisme: Reflections on Transforming Praxis Inside and Outside the Classroom”, Works and Days, vol. 33-34, 2016-2017

HiSoPo vous informe de la parution du vol. 33-34 de la revue  Works and Days, en collaboration avec Cultural Logic, intitulé “Scholactivisme: Reflections on Transforming Praxis Inside and Outside the Classroom”. Vous y trouverez notamment un entretien avec Ricardo Antunes, Pietro Basso, Michael Löwy, José Paulo Neto et Leo Panitch où l’on traite du concept d’intellectuel.


W&D 2016-2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CONTENTS

Table of Contents and Marc Bousquet’s “Here We Come”

Joseph G. Ramsey: “Introducing Scholactivism: Reflections on Transforming Praxis in and beyond the Classroom”

Conversations with Activist Scholars

Edward J. Carvalho with Ward Churchill: “The Activist Scholar: A Responsibility ‘to confront and dismantle'”

Babak Amini: “Scholactivism: A Roundtable Interview with Ricardo Antunes, Pietro Basso, Patrick Bond, Michael Lowy, Jose Paulo Netto, and Leo Panitch”

Carl Grey Martin and Modhumita Roy with Marcus Rediker: “Narrative Resistance”

Defining and Contesting the Terms and Terrain of “Schol-Activism”

Toby Miller: “We Are All Activists Now”

Patrick Colm Hogan: “Politically Engaged Scholars: An Analytic of Positions and Norms”

The MLA Subconference Committee: Bennett Carpenter, Laura Goldblatt, Lenora Hanson, Karim Wissa, and Andrew Yale: ”

Resisting Neoliberalism in the University–Classes, Campuses, Communities

Jeffrey Noonan: “Resolving the Contradictions of Academic Unionism”

Gary Zabel: “Critical Revolutionary Praxis in the Neoliberal University”

Bradley Freeman: “Better Days Ahead: Teaching Revolutionary Futures and Protesting the Present”

John Maerhofer: “Lukacs, Mariategui, and the Dialectical Roots of Edu-Activism”

Stephen Ferguson and Gregory Meyerson: “Shred of Truth: Antinomy and Synechdoche in the Work of Ta-Nehisi Coates”

Ian Butcher: “Student Evaluations, Neoliberal Managerialism, and Networks of Mistrust”

Learning in the Shadow of State Terror: A Poetic Interlude

Demetrius Noble: “‘I am Not that Corpse: A Working Praxis for Black Lives Matter,’ ‘A Martyr without a Cause, or Much Ado about Trayvon,’ ‘Homecoming'”

Jill McDonough: “‘Amos D. Squire, Chief Physician of Sing Sing, 1914-25,’ ‘Joe Hill’s Prison,’ ‘Coffee Everyone,’ ‘Blackwater,’ ‘Women’s Prison Every Week,’ ‘Where You Live,’ ‘Dear Gaybashers'”

Virtual Universities, Digital Activists, and their Discontents

Ali Shezhad Zaidi: “The Promise and Peril of the Virtual University”

Efadul Huq and Xavier Best: “Untangling the Scholactivist Web”

Sophia A. McClennen: “What’s Wrong with Slactivism? Confronting the Neoliberal Assault on Millennials”

Doing What We Can from Where We Are: Personal Histories and Case Studies

Jeffrey DiLeo: “Top Cover: On Administrative Activism in the Neoliberal Academy”

Katie Hogan: “Complicit: On Being a WGSS Program Director in the Neoliberal University”

Vincent B. Leitch: “Letter on Scholactivism: To Graduate 411 Students and Young Colleagues”

Marisol Cortez: “Occupy Los Intersticios! Or, In Defense of Carbon-Free Unicorns”

Tony Van der Meer: “Fighting to be Different in the Academy”

Kim Emery: “Rights and Rebellion: The Faculty Role, Revisited”

Learning from Those who Taught Us: Tributes

Victor Wallis: “Richard Levins and Dialectical Thinking”

Joel Woller, Courtney Maloney, and Charles Cunningham: “On the Ground with David Demarest: Toward a Methodology of Scholar Activism”

Christopher Craig: “John Trudell and the Spirit of Life”


Pour plus de détails, veuillez vous rendre sur le site de la revue à l’adresse ULR suivante: http://www.worksanddays.net/W&D%202016-2017.html

Colloque international: “Dialectique et négativité. La Dialectique négative, 50 ans après”, Université Paris 1/Maison Heinrich Heine, 2-3 juin 2016

HiSoPo vous informe de la tenue du colloque international “Dialectique et négativité. La Dialectique négative, 50 ans après” organisé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en partenariat avec la Maison Heinrich Heine et l’Université franco-allemande. Il se tiendra le jeudi 2 juin dans la salle 216 du centre Panthéon de l’Université Paris 1 (12, place du Panthéon, 75005 Paris) et le vendredi 3 juin à la Maison Heinrich Heine (27 B, boulevard Jourdan, 75014 Paris).


Comité d’organisation

Isabelle Aubert (Paris 1, ISJPS PhiCo/NoSoPhi), Katia Genel (Paris 1, CHSPM/Centre Marc Bloch) et Jean-François Kervégan (Paris 1, ISJPS PhiCo/NoSoPhi, IUF)


PROGRAMME

Jeudi 2 juin 2016
Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Salle 216, Centre Panthéon – 12 place du Panthéon – 75005 Paris

9h00 Accueil des participants

Une dialectique d’un genre nouveau ?
Présidence de séance : Jamila Mascat (PhiCo / NoSoPhi)

9h15-9h30 Ouverture : Jean-François Kervégan (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

9h30-10h15 Terry Pinkard (Georgetown Univ., Washington, USA) : Critique and Dialectic

10h15-11h Emmanuel Renault (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense) : Adorno, hégélien ou anti-hégélien ?

11h20-12h05 Martin Seel (Univ. Goethe, Francfort, Allemagne): How negative is negative dialectics ?

12h05-12h50 Gilles Moutot (Univ. de Montpellier) : Formes du dépaysement : les opérations de la dialectique négative

Subjectivité et négativités
Présidence de séance : Claire Pagès (Collège international de philosophie)

14h30-15h15 Marcos Nobre (Univ. Campinas, Brésil) : La critique immanente de l’état « faux »

15h15-16h Agnès Gayraud (Université Paris-Sorbonne) : À quelles conditions la dialectique peut-elle exprimer la souffrance ? Prison réflexive et tentatives d’évasion dans la Dialectique négative

16h20-17h05 Christophe David (Univ. Rennes 2) : La contribution de Beckett, auteur éminemment négatif mais pas nihiliste, à la constitution d’une dialectique négative

17h05-17h50 Antonin Wiser (Univ. de Lausanne, Suisse) : L’intime et l’indemne

Vendredi 3 juin 2016
Lieu : Maison Heinrich Heine
Cité internationale universitaire de Paris – 27 B Bd Jourdan – 75014 Paris

Allocution de Mme Christine Deussen, directrice de la maison Heinrich Heine

Connaissance et liberté
Présidence de séance : Katia Genel (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

9h30-10h15 Gérard Raulet (Université Paris-Sorbonne) : Le primat de l’objet. Trois approches de la réification : Benjamin, Adorno, Honneth

10h15-11h Pierre-François Noppen (Université de Saskatchewan, Canada) : Souffrance et connaissance chez Adorno

11h20-12h05 Berthold Arlt / Jürgen Ritsert (Univ. Goethe, Francfort, Allemagne) : Sur l’antinomie de la liberté, la dialectique et quelques contradictions dans la critique de Kant par Adorno.

12h05-12h50 Lucie Wezel (Univ. Paris Ouest Nanterre La défense) : Sauver la métaphysique ? Dialectique négative et critique de l’idéalisme

Histoire et critique de la société
Présidence de séance : Isabelle Aubert (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14h30-15h15 Laurent Plet (Lycée Victor Hugo, Caen) : Adorno, ou comment penser l’effectivité historique contre le mythe d’une errance destinale de l’être sans histoire

15h15-16h Vincent Chanson (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense) : Un concept adornien d’abstraction réelle ? Dialectique négative et critique de l’économie politique

16h20-17h05 Patrick Savidan (Univ. de Poitiers) : Politique d’Adorno : entre sujet critique et sujet renonçant

17h05-17h50 Martin Saar (Univ. Leipzig): Power and Totality: Adorno’s Critical Immanentism

17h50 Mot de conclusion du colloque : Isabelle Aubert et Katia Genel (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


Vous pouvez également télécharger le programme du colloque en format PDF ici: Programme-colloque-Dialectique-negative

Avis de parution: Christian Laval, Luca Paltrinieri et Ferhat Taylan (dir.), Marx et Foucault, Paris, La Découverte, novembre 2015

HiSoPo vous informe de la parution de l’ouvrage collectif Marx & Foucault. Lectures, usages, confrontations, sous la direction de Christian Laval, Luca Paltrinieri et Ferhat Taylan, aux éditions La Découverte.

Présentation

Marx et Foucault : deux œuvres, deux pensées sans lesquelles on ne peut saisir le sens de notre présent. Pas de théorie critique qui puisse se passer de leurs concepts et de leurs analyses. Et pas de luttes qui ne renvoient à tel moment ou à tel aspect de leur héritage. Pourtant, de l’un à l’autre le passage ne va pas de soi. Les époques, les intentions, les philosophies même ne sont pas superposables. Hétérogènes donc, ces pensées font, l’une et l’autre, obstacle à tout « foucaldo-marxisme ». L’ouvrage vise à montrer des rapports mobiles et complexes, non des identités profondes ou des incompatibilités d’essence. Rapports de Foucault à Marx : il prend appui sur lui pour le déborder, l’envelopper, et parfois l’opposer à lui-même. Rapports de Foucault aux marxismes, sous leurs variantes les plus diverses, humaniste, existentialiste, althussérienne, qui n’ont cessé de composer les actualités changeantes de Foucault. Rapports des marxistes, d’hier et d’aujourd’hui, à Foucault : comment l’ont-ils lu ? Que lui ont-ils reproché, que lui ont-ils emprunté ? Qu’en font-ils aujourd’hui de neuf ? C’est donc l’actualité d’une lecture croisée de Marx et Foucault qui est au centre des contributions de cet ouvrage et qui ouvre sur un espace fécond pour l’avenir de la pensée critique.

Contributeurs

Étienne Balibar • Jean-François Bert • Jacques Bidet • Sandro Chignola • Pierre Dardot • Federica Giardini • Stéphane Haber • Manlio Iofrida • Laurent Jeanpierre • Rudy M. Leonelli • Isabell Lorey • Antonio Negri Massimiliano Nicoli • Roberto Nigro • Hervé Oulc’hen Julien Pallotta • Emmanuel Renault • Judith Revel Diogo Sardinha • Pierre Sauvêtre • Guillaume Sibertin-Blanc.

Vous trouverez la couverture en pièce jointe, la table des matières et la présentation de l’éditeur sur ce lien.