Cyprien Tasset

Cyprien Tasset a soutenu fin 2015 une thèse de sociologie, menée sous la direction de Luc Boltanski, intitulée « Les intellectuels précaires, genèses et réalités d’une figure critique ».

Parmi ses publications :

  • « Entre sciences sociales, journalisme et manifestes : de la représentation de groupes sociaux réputés émergents dans la France des années 2000 », Les Enjeux de l’information et de la communication, 2011.
  • Sous un angle de sociologie de la quantification, dans la tradition d’Alain Desrosières : « Les “intellos précaires” et la “classe créative” : le recours à la quantification dans deux projets concurrents de regroupement social », in I. Bruno, E. Didier, J. Prévieux (dir.), Statactivisme, Paris, La Découverte, 2014, p. 117-132.
  • D’un point de vue historique : « Comment juguler la production de prolétaires intellectuels ? Les discours réformateurs contre la surproduction universitaire, 17è-21ès », dans Y. Bettahar, F. Birck et M.-J. Mailfert (dir.), Les Universités au risque de l’histoire. Principes, configurations et modèles XIXe-XXe siècles, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2014, p. 183-213.
  • Il s’est également intéressé à la promotion de la « diversité » dans les écoles de journalisme (« La certification scolaire de la diversité », Éducation et Sociétés, n°27, 2011/1, p. 133-146).

Il enquête aussi sur les formes radicales d’inquiétude environnementale, focalisées sur l’idée d’« effondrement ».

http://ehess.academia.edu/CyprienTasset

cyprien.tasset@gmail.com

Groupe de recherche sur l'histoire sociale des idées politiques