Avis de parution: “Viola Klein, une pionnière”, Cahiers du genre, n° 61, 2016

HiSoPo vous informe de la parution du n° 61 des Cahiers du genre intitulé “Viola Klein, une pionnière”, coordonné par Eve Gianoncelli et Eleni Varikas. Viola Klein est une pionnière de la sociologie du genre et une féministe longtemps oubliée et encore largement méconnue. Ce numéro convie à la découverte de l’itinéraire et de l’œuvre d’une intellectuelle qui a placé la question de la subjectivité féminine au cœur de ses préoccupations.


SOMMAIRE

Dossier

Eve Gianoncelli et Eleni Varikas, “Viola Klein (1908-1973). Une outsider dans les sciences sociales de la seconde moitié du XXe siècle (Introduction)” [p. 5-20]

Viola Klein, “Le caractère féminin, critique d’une idéologie” [p. 21-47]

Eve Gianoncelli, “La subjectivation en pratique : le devenir féministe de Viola Klein entre expérience de l’altérité et sociologie de la connaissance” [p. 49-72]

Sonia Dayan-Herzbrun, “« Être un problème est une expérience étrange ». Entre Viola Klein et Theodor Adorno” [p. 73-88]

Jane Lewis, “Women’s Two Roles, de Myrdal et Klein, et le féminisme anglais d’après-guerre, 1945-1960″ [p. 89-110]

David Kettler et Volker Meja , “La sociologie comme vocation. Viola Klein et Karl Mannheim” [p. 111-129]

Hors-champ

Clémence Schantz, “‘Cousue pour être belle’ : quand l’institution médicale construit le corps féminin au Cambodge” [p. 131-150]

Matthieu Grossetête, “Un genre déclassé : l’information de santé à l’épreuve de la féminisation du journalisme” [p. 151-168]

Nassira Hedjerassi, “bell hooks : la fabrique d’une ‘intellectuelle féministe noire révoltée’” [p. 169-188]

Lecture d’une œuvre

Rose-Marie Lagrave, “Une historienne inclassable : Joan Wallach Scott” [p. 189-216]

Notes de lecture

— Laurie Laufer et Florence Rochefort (eds). Qu’est-ce que le genre ? ; Laure Bereni et Mathieu Trachman. Le genre, théories et controverses ; Arnaud Alessandrin et Brigitte Esteve-Bellebeau (eds). « Genre ! L’essentiel pour comprendre ». Miroir/Miroirs, hors-série n° 1 (Lorena Parini)

— Stéphanie Hennette-Vauchez, Marc Pichard et Diane Roman (eds). La loi & le genre. Études critiques de droit français (Jacques Commaille)

— Fabienne Dumont. Des sorcières comme les autres. Artistes et féministes dans la France des années 1970 (Clélia Barbut)

— Brigitte Rollet. Jacqueline Audry. La femme à la caméra (Florence Tissot)

— Laurence Tain. Le corps reproducteur (Manon Vialle)

— Raewyn Connell. Masculinités. Enjeux sociaux de l’hégémonie (Régis Schlagdenhauffen)

— Massimo Prearo. Le moment politique de l’homosexualité. Mouvements, identités et communautés en France (Andrés Armengol Sans)

— Christophe Broqua et Catherine Deschamps (eds), Cynthia Kraus (collab.). L’échange économico-sexuel (Elise Palomares)

— Stéphanie Lachat. Les pionnières du temps. Vies profession­nelles et familiales des ouvrières de l’industrie horlogère suisse (1870-1970) (Amandine Tabutaud)

— Léonore Le Caisne. Un inceste ordinaire. Et pourtant tout le monde savait (Lise Gaignard)

[p. 217-253]


Pour plus de détails, voir le site de la revue: http://cahiers_du_genre.pouchet.cnrs.fr/FichesNumeros/numero61.html