Avis de parution: Brigitte Gaïti et Johanna Siméant-Germanos (dir.), La consistance des crises. Autour de Michel Dobry, PUR, 5 avril 2018

HiSoPo vous informe de la parution de l’ouvrage co-dirigé par Brigitte Gaïti et Johanna Siméant-Germanos aux Presses universitaires de Rennes: La consistance des crises. Autour de Michel Dobry. Plusieurs chapitres, dont celui de Frédérique Matonti, concernent très directement l’histoire sociale des idées politiques.

 

 

Brigitte Gaïti et Johanna Siméant-Germanos (dir.), La consistance des crises. Autour de Michel Dobry, Presses universitaires de Rennes, collection Res Publica, 330 p., 24 €, en librairie le 5 avril 2018.

Brigitte Gaïti et Johanna Siméant-Germanos, coordinatrices de cet ouvrage, sont professeures de science politique, respectivement à l’Université Paris I (CESSP) et à l’Ecole normale supérieure (CMH). Le livre rassemble les contributions de Assia Boutaleb, Yves Buchet De Neuilly, Annie Collovald, Bruno Goyet, Jean-Philippe Heurtin, Brian Jenkins, Lilian Mathieu, Frédérique Matonti, Violaine Roussel, Carole Sigman, Zeev Sternhell, Frédéric Vairel et Sebastiao Velasco e Cruz.

Sommaire

Brigitte Gaïti, Johanna Siméant-Germanos : Introduction. Saisir la consistance des crises

Bruno Goyet : Le « grand récit de France », récit idéologique de l’extrême droite française

Brian Jenkins : L’historiographie du 6 février 1934. Michel Dobry et les dynamiques relationnelles des crises politiques

Zeev Sternhell : La grande pitié de « la thèse immunitaire »

Jean-Philippe Heurtin : Un épisode de la querelle des universaux. Dobry critique de Passeron sur la possibilité d’une connaissance nomologique en sciences sociales

Assia Boutaleb et Violaine Roussel : Comment le monde vacille ou tient ? Liaisons et ruptures intersectorielles

Frédérique Matonti : Histoire sociale des idées politiques, crises politiques et catégories de perception

Sebastião Velasco e Cruz : Crises et quasi crises. Réflexions sur la sociologie des crises politiques de Michel Dobry, à partir de l’expérience historique brésilienne

Carole Sigman : Jeux pervers et charme discret de la planification. Les transformations de la gestion de l’économie dans l’URSS de Khrouchtchev (1962-1964)

Yves Buchet de Neuilly : Février 2012 et l’élargissement de l’Union européenne à la Serbie. Coups imbriqués et connexions d’enjeux

Annie Collovald : Filiation, précédent : quelle continuité dans les mobilisations petit-patronales ? Quelques hypothèses sur les relations du CIDUNATI au poujadisme

Lilian Mathieu : Les vertus du point de vue relationnel. Le cas de l’extrême droite radicale contemporaine

Frédéric Vairel : Les formes autolimitées de l’action collective : sur le fonctionnement de l’espace protestataire marocain

Brigitte Gaïti, Johanna Siméant-Germanos : Conclusion

Entretien avec Michel Dobry