Archives par mot-clé : Anthropologie/ethnologie

Journées d’étude « De la constitution d’un corpus aux analyses statistiques, comment produire des analyses quantitatives à partir de matériaux ethnographiques ? », Nanterre, Université Paris 10, 10-11 octobre 2016

HiSoPo vous informe de l’organisation des journées d’étude « De la constitution d’un corpus aux analyses statistiques, comment produire des analyses quantitatives à partir de matériaux ethnographiques ? » Co-organisées par la Société d’ethnologie française et le Sophiapol, ces journées se dérouleront à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, les lundi 10 octobre et mardi 11 octobre dans la salle des conférences (rez-de-chaussée, à gauche en entrant) de la maison Max Weber. Ces journées d’étude peuvent intéresser l’histoire sociale des idées politiques en fournissant des réflexions précieuses sur le croisement des méthodes qualitatives de type ethnographique et des méthodes quantitatives. Vous en trouverez le programme complet ici : https://sophiapol.hypotheses.org/19827 L’entrée est libre et gratuite.

1er Colloque International « Last Focus Visual Research Network – Ethnographie visuelle : méthodes, archives et méthodes d’enquête », EHESS, 9-10 novembre 2015

HiSoPo vous informe de l’organisation du 1er Colloque International Last Focus Visual Research NetworkEthnographie visuelle : méthodes, archives et méthodes d’enquête, qui aura lieu au Bâtiment France de l’EHESS, le 9 et 10 Novembre 2015. Cet événement est ouvert à tout-e-s dans la limite des places disponibles. Les approches et méthodes d’enquête présentées à cette occasion ne peuvent que contribuer à alimenter la boîte à outils de l’histoire sociale des idées politiques et donner des idées pour la mise en place de dispositifs d’investigation originaux dans l’étude des représentations, en interrogeant notamment la dimension visuelle (usage de la photographie ou de la vidéo sur le terrain, portrait-painting, cartes heuristiques lors d’entretiens, etc.). Vous trouverez les informations relatives à l’événement sur la page web du colloque ainsi que ci-joint (LFVRN 2015 International Conference – Visual Ethnography).

Avis de parution: Ethnographiques.org, n° 30, « Mondes ethnographiques »

La revue électronique ethnographiques.org vient de mettre en ligne son trentième numéro – numéro anniversaire – intitulé « Mondes ethnographiques ».

Parmi les articles publiés, l’entretien de Roger Chartier et Daniel Fabre par Thierry Wendling dans lequel les deux chercheurs reviennent sur leur fréquentation des textes ne peut que nourrir la réflexion du point de vue de l’histoire sociale des idées.

Au sommaire:

Mondes ethnographiques : des textes, des images, des sons et des mouvements. Préambule pour un numéro anniversaire
par Florence Bouillon, Suzanne Chappaz et Alexandre Lambelet

La fréquentation des textes, une discussion entre Roger Chartier et Daniel Fabre
par Thierry Wendling

Le cœur brisé et les larmes noires. Survol sur l’amour en musique
par Carmen Bernand

Du concombre au clic. À propos de quelques variations virtuelles sur le principe de substitution
par Roberte Hamayon

Un photographe dans un collectif de recherche. La question de la décision dans la prise en charge des personnes suivies en psychiatrie
par la Chaire handicap psychique et décision pour autrui

Le Nouvel An chinois à Paris. Un web documentaire
par Jing Wang et Jean-Christophe Monferran

Echanges de dons en ligne et hors ligne. La production vidéo de jeunes comme point de départ d’une théorie anthropologique des médias sociaux
par Kathrin Oester et Bernadette Brunner

Aux confins de la science
par Andrew Irving

De l’expérience du politique à celle de la globalisation. Entretien avec Marc Abélès
par Sophie Chevalier et Alexandre Lambelet

Le dire-vrai de l’anthropologue. Réflexions sur l’enquête ethnographique du point de vue de la rencontre, des subjectivités et du savoir
par Michel Agier

« Faire de la philanthropie stratégique ». Etude des transformations des discours et des pratiques dans une fondation privée en Suisse
par Alexandre Lambelet

Film à film, 1961 / 2011, la Lozère revisitée. À la recherche des « Inconnus de la terre » de Mario Ruspoli
par Martin De la Soudière

Premier Avril : cartes et attrapes
par Pierre Centlivres

Pourquoi mon père n’aurait pas dû épouser ma mère. Récit d’une quête généalogique
par Martine Segalen

L’anti-chimère ou la chimère sans Principe
par Dimitri Karadimas

Zoologie ou Anthropologie de la mémoire ? Réponse à Dimitri Karadimas
par Carlo Severi

AAC Colloque « Le politique, à la croisée de l’Anthropologie et de la Philosophie » – Université Paris 7, février 2016

 

Colloque international organisé par le LCSP

Université Paris 7 Diderot, 11 et 12 février 2016, Amphi Türing

Appel à Communication

La relation entre anthropologie et philosophie a toujours été complexe et ambivalente. En témoigne par exemple, la naissance de l’anthropologie qui se conçut dès le départ comme une volonté de démystifier certains concepts de la philosophie politique, l’état de nature ou le contrat social. Elle leur opposa un idéal scientifique épris d’empiricité, d’où un rejet de la philosophie considérée comme trop spéculative et abstraite. Fonctionnalisme et structuralisme partagent la même méfiance à l’égard des énoncés philosophiques en particulier dans le domaine de la politique.

La fin des années 60 voit cependant se développer la réflexion de Clastres sur la société contre l’Etat d’une part et des problématiques marxistes en anthropologie d’autre part : une occasion de reposer à nouveaux frais la question du politique. Les thèmes du pouvoir, de la domination, de l’Etat, de l’économie, de la religion ont été réinterrogés alors que parallèlement certains philosophes, Deleuze et Guattari, Foucault notamment font appel à l’anthropologie dans le cadre de leur propre conceptualisation du politique.

Plus récemment, les concept foucaldiens de biopouvoirs, de gouvernementalité, ou deleuziens d’agencement, de rhizome, ont acquis droit de cité en anthropologie, en particulier dans des réflexions sur la globalisation. Symétriquement, le discours philosophique sur le politique s’emparait des thématiques traditionnelles de l’anthropologie, la communauté et le commun, la nature et la culture, le relativisme, les rapports entre politique et religion.

L’objet de ce colloque n’est pas de rendre compte de l’histoire récente des relations entre philosophie et anthropologie, mais d‘identifier les régimes du politique qui se dégagent des évolutions contemporaines qu’elles cherchent toutes deux à penser.

Il vise à faire le point sur cet ensemble de travaux, en dégager les voies fécondes qu’ont choisi de suivre de nouveaux chercheurs mais aussi les impasses et les pistes non empruntées. Il souhaite interpeller les acteurs mêmes de ce renouvellement théorique et de terrain sur leur parcours intellectuel, ainsi que solliciter des travaux en termes d’histoire de la pensée, de sociologie des idées.

Plusieurs axes de réflexion pourront ainsi être explorés.

1) Tables rondes thématiques

Globalisations

Les phénomènes qu’englobe le terme de globalisation ont engendré un renouveau théorique du côté des processus de déplacements de population avec différents paradigmes, anthropologie connectée, réflexives, « global assemblages » qui jalonnent les philosophies politiques critiques (violence, exception, biopouvoir, cosmoplitisme etc.).

Economiques

L’économie politique a développé des hétérodoxies que jouxtent des révolutions techniques novatrices ; par exemple en matière de théorie monétaire forçant au croisement disciplinaire sur des concepts transversaux, tels que souveraineté, dette, production, valeur, travail, commun etc.

2) Tables rondes épistémologiques – Universalismes, différences, comparatismes

Ontologies et politiques

Les concepts, leurs articulations, leurs définitions

Comment confronter les perspectives, par-delà la pluralité des disciplines et la balkanisation des études ?

Qu’avons-nous appris du détour par l’Autre ?

Comment penser le politique ?

Quel rapport au social, au symbolique, au culturel etc. ?

De quelle manière ces questions sont-elles renouvelées ?

Dialogues interdisciplinaires

Perspectives d’avenir : quels sont les points aveugles, quels sont les problèmes qui restent à travailler ?

Dans quelle mesure l’anthropologie politique ou philosophique peut-elle nous aider à penser les grandes questions qui travaillent le monde contemporain (politique, économique, modèle de « développement » etc.) ?

Que peut-elle apporter aux sciences ?

Rapprochements internationaux

Qu’en est –il d’un Dialogue Sud-Sud ?

En quel sens peut-on parler d’une provincialisation  de l’Europe ?


    Calendrier et modalités de réponse

L’appel à communications est ouvert et une sélection des propositions sera réalisée par le comité scientifique.

Les étapes sont les suivantes :

1. Date limite de rendu des propositions de communications : 31 octobre 2015

2. Un résumé de 500 mots maximum doit être soumis en français, en anglais ou en espagnol , adressés à marie.cuillerai@univ–paris-diderot.fr et fabrice.flipo@telecom-em.eu

3. Le résumé comprendra : le nom de(s) auteur(s), le titre de la proposition, lethème auquel la proposition se rattache (si c’est le cas), le résumé lui-même.

A la suite du résumé, mentionner l’adresse et statut de(s) auteur(s), son organisation et l’adresse e-mail ; et enfin le nom de l’auteur avec lequel correspondre, si la proposition est collective.

Notification de décision du comité scientifique : 31 novembre 2015

Date limite de remise des textes complets : 31 janvier 2016

Les textes complets peuvent être en anglais ou en français.

La langue du colloque sera principalement le français, mais il sera possible de s’exprimer en espagnol et en anglais.

Publication

Une sélection des textes présentés sera publiée dans les différentes langues du colloque, dans des Actes qui seront mis en ligne. La publication de textes sous une forme révisée est envisagée.

Comité d’organisation
M. Cuillerai, F. Flipo, L. Sagna, P. Vermeren.

Comité scientifique

M. Abélès, M. Cuillerai, F. Flipo, C. Girola, L. Dematteo, E. Tassin, G. Dubey