Avis de parution: « Actualité de l’histoire sociale des idées politiques » , Raisons politiques, n° 67, août 2017

HiSoPo vous informe de la parution du n° 67 de la revue Raisons politiques intitulé « Actualité de l’histoire sociale des idées politiques » co-dirigé par Frédérique Matonti et Mathieu Hauchecorne

Résumé:

Les idées politiques sont-elles des faits sociaux comme les autres ? Comment sont-elles produites et comment circulent-elles ? Comment sont-elles mobilisées au sein des luttes sociales et politiques ? Alors qu’en France l’analyse de la pensée politique est longtemps restée en marge des renouvellements qu’elle a connus en Angleterre et en Allemagne ces dernières décennies, ce dossier revient sur le récent développement d’une histoire sociale des idées politiques dans la science politique française.

Les articles qui le composent donnent à voir une histoire sociale en acte des idées politiques. Au-delà de cette actualité disciplinaire, les articles. Centrés sur les quatre dernières décennies, ils ne limitent par leurs points d’entrée à la philosophie et au droit, mais considèrent aussi comment les sciences humaines et sociales, les controverses publiques, les savoirs militants ou l’expertise ont pu transformer la manière dont nous parlons du politique et le pensons. Les thèmes abordés – marxismes et reconfigurations intellectuelles de la gauche française, néo-libéralisme et projet européen, Internet et propriété intellectuelle, etc. – démontrent avec éclat ce que l’histoire sociale des idées peut nous apprendre du monde actuel.

Sommaire:

Frédérique Matonti, Retour au concept : le structuralisme des Cahiers pour l’analyse

Antoine Aubert, Multitudes : aux origines d’une revue radicale

Ariane Revel, Les Révoltes logiques, un cas de recomposition intellectuelle et militante dans l’après-68

Kevin Brookes, Un « libéralisme scientifique » contre les gauches. La réception du néo-libéralisme américain en France dans les années 1970

Mathieu Hauchecorne, Un néo-personnalisme transatlantique ? La lecture par Paul Ricoeur des philosophies rawlsienne et post-rawlsienne

Jean-Michel Chahsiche, Les intermédiaires dans la fabrique des idées économiques. L’économie aux Éditions Maspero et La Découverte au tournant des années 80

Karim Fertikh, L’Europe sociale au ras du sol. Sociologie des pratiques ordinaires d’interprétation du traité de Rome

Anne Bellon, Le hacker et le professeur. Mise en débat de la propriété intellectuelle aux États-Unis

Parcours de recherche :

Entretien avec Quentin Skinner, « Nous sommes peut-être beaucoup moins libres que nous le pensons »

 

Colloque « Le Siècle de Du Pont de Nemours », Paris II Panthéon-Assas, 14-15 décembre 2017

HiSoPo vous informe de l’organisation du colloque « Le Siècle de Du Pont de Nemours (1739-1817). Politique, droit et histoire, co-organisé par Anthony Mergey et Arnault Skornicki et qui se tiendra à Paris II Panthéon-Assas  les 14-15 décembre prochains.  Voici le programme détaillé des deux journées:

Le siècle de Du Pont de Nemours (1739-1817). Politique, droit et histoire

Lieu : Salle des Conseils – Université Paris II Panthéon-Assas

12, place du Panthéon, Paris 5e

Jeudi 14 décembre

8h30 – Accueil des participants

9h00 – Allocution d’ouverture et remerciements

9h05 – Intervention de Valérie LACROUTE, députée-maire de Nemours

Intervention d’un représentant de Du Pont France

Intervention de David COLE, directeur exécutif du Hagley Museum and Library

9h15 – Anthony MERGEY et Arnault SKORNICKI : Propos introductifs

Action publique, bonheur privé

Présidence-discussion : Anne VERJUS

9h45 – Julia ABRAMSON : Vie publique et vie privée : affaires et famille chez du Pont de Nemours & Cie.

10h10 – Linda et Marsha FREY : Pierre-Samuel Dupont de Nemours: Father and Mentor

10h35-10h55 – Discussion

10h55-11h15 – Pause

Entre ordre public et droits de l’homme

Présidence-discussion : Julien VINCENT

11h15 – Sébastien LE GAL : Dupont de Nemours et le maintien de l’ordre public

11h40 – Thérence CARVALHO : Abolir la contrainte par corps : le combat du jurisconsulte Dupont de Nemours

12h05 – Annie LECHENET : Propriété, vote, instruction du peuple : quelques éléments de la pensée politique de Dupont de Nemours comparée à celle de Jefferson

12h30-13h00 – Discussion

13h00-14h45 – Déjeuner – Appartement décanal

Du Pont administrateur et réformateur

Présidence-discussion : Christophe Le Digol

14h45 – Loïc CHARLES : Pierre Samuel Du Pont et la haute administration du commerce (1774-1792)

15h10 – Jean-Baptiste MASMEJAN : Dupont de Nemours et la question hospitalière: un éclairage des enjeux sanitaires à la fin du XVIIIème siècle

15h35 – Thomas OUTIN : Les idées fiscales de Dupont de Nemours et leurs filiations avec  les réformes de l’Ancien Régime

16h00-16h30 – Discussion

16h45 – Fin de la première journée

20h00 – Diner de gala

Vendredi 15 décembre

9h15 – Accueil des participants

Le rêve américain de Du Pont

Présidence-discussion: Manuela ALBERTONE

9h45 – Aya TANAKA : Pontiana: Du Pont’s Physiocratic Dream in America

10h10 – Gabriel SABBAGH : Dupont de Nemours, coauteur des Lettres d’Abraham Mansword (1771-1772) et critique (1773-1789) de De Lolme : le modèle politique anglais confronté avec une Amérique rêvée

10h35-10h55 – Discussion

10h55-11h15 – Pause

Diplomatie, colonies et relations internationales

Présidence-discussion : Liana VARDI

11h15 – Antonella ALIMENTO : Les traités de commerce et l’émergence d’une économie politique de la paix : Dupont de Nemours diplomate et négociateur du traité d’Eden et du renouvellement du Pacte de Famille (1786-1790)

11h40 – Alfred STEINHAUER : Sur l’intérêt bien entendu des nations éclairées : la correspondance entre Thomas Jefferson et Dupont de Nemours à propos de l’affaire de la Louisiane

12h05 – SimonaPISANELLI : Dupont de Nemours : colonies, esclavage, croissance économique

12h30-13h00 – Discussion

13h00-14h45 – Déjeuner-Cocktail – Appartement décanal

15h00 – Fin du colloque

Les participants

Julia ABRAMSON, professeure associée en littérature, Université d’Oklahoma

Manuela ALBERTONE, professeure d’histoire moderne, Université de Turin

Antonella ALIMENTO, professeure d’histoire moderne, Université de Pise

Thérence CARVALHO, maître de conférences en histoire du droit, Université Jean Moulin Lyon 3

Loïc CHARLES, professeur d’économie, Université de Paris 8 et Ined

Linda FREY, professeure d’histoire, Université du Montana

Marsha FREY, professeure d’histoire, Université de l’État du Kansas State

Éric GOJOSSO, professeur d’histoire du droit, Université de Poitiers

Valérie LACROUTE, députée-maire de Nemours

Annie LECHENET, maîtresse de conférences honoraire en philosophie, Université Claude Bernard Lyon

Christophe LE DIGOL, maître de conférences en science politique, Université Paris Nanterre

Sébastien LE GAL, professeur d’histoire du droit, Université Grenoble Alpes

Jean-Baptiste MASMEJAN, doctorant contractuel en histoire du droit, Université Jean Moulin Lyon 3

Anthony MERGEY, professeur d’histoire du droit, Université Paris II Panthéon-Assas

Thomas OUTIN, doctorant en histoire du droit, Université Paris II Panthéon-Assas

SimonaPISANELLI, post-doc chercheure en histoire, Université de Salento

Gabriel SABBAGH, professeur émérite de mathématiques, Université Paris Diderot

Arnault SKORNICKI, maître de conférences en science politique, Université Paris Nanterre

Alfred STEINHAUER, enseignant à l’Université Ouverte de la Grèce, chercheur à l’Universite Panteion

Aya TANAKA, professeure adjointe, NYU-Stern School of Business

Liana VARDI, professeure d’histoire moderne, Université de Buffalo, SUNY

Anne VERJUS, directrice de recherche au CNRS, NYU

Julien VINCENT, maître de conférences en histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Avec le soutien de :

Institut d’Histoire du droit (UMR 7184) de l’université Paris II Panthéon-Assas

Institut des Sciences Sociales du Politique (UMR 7220) de l’université Paris Nanterre

École doctorale d’histoire du droit, philosophie du droit et sociologie du droit (ED 8) de l’Université Paris II Panthéon-Assas

Mission de recherche Droit et Justice

Hagley Museum and Library

Du Pont France

Toutes les informations sur le colloque sont disponibles sur la plateforme Sciencescon.org à partir de ce lien: https://dupont2017.sciencesconf.org/
Image en ligne

Lancement de la revue Biens symboliques/Symbolic Goods, 10 novembre 2017

HiSoPo vous informe du lancement d’une nouvelle revue : Biens symboliques/Symbolic Goods [BS/SG], revue interdisciplinaire, bilingue, en ligne et en accès libre. Vous en trouverez une présentation sur le site : http://www.bssg.univ-paris8.fr/fr/index.html

La revue accueille des propositions d’article en varia pour tous ces numéros (articles qui, au terme d’une évaluation en double aveugle, seront traduits en anglais). Toutes les approches disciplinaires et méthodologiques sont les bienvenues, pourvu que les thèmes traités correspondent au périmètre de la revue. Ainsi, n’hésitez pas à nous proposer des textes et à faire circuler dans vos réseaux notre appel à articles permanent.
 
Le premier numéro, qui comprend notamment un dossier intitulé « Artistes ordinaires » et une table ronde autour de l’ouvrage Le Savant et le populaire, paraîtra très prochainement. Le sommaire est disponible ici : http://www.bssg.univ-paris8.fr/fr/sommaire.html

A l’occasion de cette parution, la revue organise le vendredi 10 novembre 2017 une journée de rencontres et de débats, à l’Hôtel de Ville de Paris. Le thème de cette journée se situe au cœur du projet général de la revue : « Traduire/Transposer. Autour de la circulation transnationale des biens symboliques ». 

Vous trouverez le programme ici : Programme_BSSG_2017_11_10. L’accès à l’Hôtel de Ville (5 rue de Lobau) étant sur inscription, il convient de remplir ce framapad: http://www.framadate.org/bssg

http://biens-symboliques.net


Colloque « Why Lefort Matters », Université libre de Bruxelles, 9-10 novembre 2017

HiSoPo vous informe de l’organisation d’un colloque autour de l’actualité politique de la pensée de Claude Lefort. Il se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

Interventions de  Samuel MOYN (Yale), Pierre ROSANVALLON (Collège de France), Pierre MANENT (EHESS), Etienne TASSIN (Paris Diderot), Warren BRECKMAN (University of Pennsylvania), Judith REVEL (Paris Nanterre).

Le colloque est organisé par le Centre de théorie politique (CTP) dans le cadre d’une Action de Recherche Concertée « Why Lefort Matters » (2016-2021) mené par Thomas Berns, Justine Lacroix, et Jean-Yves Pranchère.

Vous trouverez ci-joint le programme détaillé du colloque: Programme_Colloque_Lefort_2017_11_09-10

Call for Panel Proposals: « Concepts in Transit », Conceptual History – ECPR 2018

HiSoPo vous informe de cet appel à communications pour un panel d’histoire conceptuelle dans le cadre du prochain congrès de l’ECPR.

 

Call for Panel Propoals – ECPR General Conference 2018

Concepts in Transit: Political Ideas between Context and Universality

 

Political concepts – in their everyday usage, in political thought, or when used as analytical categories – acquire their meaning and their force from the concrete contexts in which they are used. Yet concepts often raise claims that reach beyond these particular contexts. This section focuses on the tension between the context-bound and context-transcending qualities of political concepts. The notion of “transit” points to a passage between different discursive spaces and levels of abstraction, a passage with its own rules and strategies. The proposed section will examine manifold types of conceptual transit and conceptual change in a number of different fields and subdisciplines.

The theme of “Concepts in Transit” brings to the fore questions such as how political concepts move between contexts, be it linguistic, social and cultural, discursive, or disciplinary contexts. The topic links to a number of questions: How does the normative and/or analytical reach of political concepts change in such conceptual transits, from both temporal and spatial perspectives? How are concepts used and/or interpreted differently in different contexts and subfields? What are the costs of conceptual travels, and what are their limits? What kind of strategies, rules, rhetorical moves, and practices are involved in them? What is the role of political ideologies in this regard? What impact does the rise of digital means of communication have on the circulation of political concepts? Is there a tension between a universalization of political languages on the one hand and an appeal to nationalisms or particularisms in politics on the other? Can political agents and speech acts purposely bridge the gap between the ideas of the particular and universal? How has the transit to universalization been undone and reinvented in both history and contemporary contexts?

This section during the ECPR General Conference to be held in Hamburg, 22–25 August 2018 is endorsed by the ECPR Standing Group “Political Concepts”. We invite panel proposals which explore the following fields of research (non-exhaustive):

  • Political ideologies
  • Intellectual history and conceptual history
  • Comparative political thought
  • Democracy and democratization
  • European politics and institutions
  • Parliaments: national and supranational
  • International law and human rights
  • Digital communication
  • Politics and time
  • Ideas of the global
  • Concepts on the move: translations, migrations, circulation of ideas

Please send your panel proposals until November 10, 2017 to Rosario López (rosariols@uma.es) and Rieke Trimҫev (rieke.trimcev@uni-greifswald.de). Proposals should be composed of:

  • Tentative panel title
  • Name and institutional affiliation of chair (and co-chair if applicable)
  • Short abstract (up to 150 words)
  • Name, affiliation, and paper titles of up to five panelists if available

Rosario López, Postdoctoral Fellow at the Department of Philosophy, University of Málaga, rosariols@uma.es

Rieke Trimҫev, Postdoctoral Fellow at the Institute for Political Science and Communication Studies, University of Greifswald, rieke.trimcev@uni-greifswald.de