Colloque international « La France d’Antonio Gramsci », ENS de Lyon, 23-25 novembre 2017

HiSoPo vous informe de l’organisation du colloque international « La France d’Antonio Gramsci » qui aura lieu du 23 au 25 novembre 2017 à l’ENS de Lyon


Comité scientifique


Présentation

Pour contribuer à célébrer en France le quatre-vingtième anniversaire de la mort du grand penseur italien (1891-1937), nous invitons les chercheurs à un travail collectif sur « la France d’Antonio Gramsci », dans le cadre d’un colloque qui se tiendra à Lyon (lieu important pour l’histoire du communisme italien et du rôle qu’y joua Gramsci, puisque s’y tint, en janvier 1926, le 3e congrès du PC d’I).

Comme cela se vérifie également à l’échelle mondiale, le nom de Gramsci est depuis quelques années très présent dans l’espace public français, tant dans les champs politique et journalistique que dans les débats théoriques et les sciences sociales ; on note aussi des travaux français récents sur Gramsci et sa réception en France. En revanche, bien peu a été fait sur la présence de la France dans son œuvre et c’est bien cet aspect que nous entendons traiter.

Le colloque « la France d’Antonio Gramsci » se penchera donc sur la place et la fonction de l’histoire, de la politique et de la culture françaises dans la réflexion de Gramsci. Cette question n’a jusqu’ici pas fait l’objet d’études systématiques. Il est pourtant incontestable que la formation de Gramsci est en large part constituée de culture française et que, tout au long de son œuvre, la France lui sert de point de référence à partir duquel penser la situation italienne. C’est particulièrement vrai dans la mise en évidence du rôle de la politique française – avec l’économie anglaise et la philosophie allemande – comme une des trois sources du marxisme. Au delà de cette première constatation, la présence d’auteurs, événements et thèmes français dans ses textes – au premier rang desquels les Cahiers de prison – est particulièrement forte et bien connue de la critique. Il s’agira donc d’examiner certains de ses concepts les plus importants (jacobinisme, national-populaire…), certaines de ses thématiques historiques (les Lumières, la Révolution française, les rapports ville-campagne…), politiques (syndicalisme révolutionnaire, Maurras et l’Action française…) et culturelles (culture française, intellectuels français…) en les mettant en résonance avec sa réflexion d’ensemble et le rythme de sa pensée. Gramsci pense la France, son histoire et sa culture, mais son intention vise bien au-delà !

Ce colloque se tiendra malheureusement en l’absence d’André Tosel, qui fit tant pour la diffusion de l’œuvre de Gramsci en France. André avait chaleureusement soutenu l’idée d’organiser à Lyon un événement commémorant le penseur italien et il devait bien sûr faire partie de son conseil scientifique. Sa générosité et son enthousiasme nous manqueront autant que sa science. Un hommage lui sera rendu pendant le colloque.

Les propositions d’intervention (dont les thématiques ne doivent évidemment pas se restreindre aux exemples que nous avons cités) sont à envoyer à Romain Descendre (romain.descendre[at]ens-lyon.fr) et à Jean-Claude Zancarini (jean-claude.zancarini[at]ens-lyon.fr) avant fin mai 2017.

Annonce 4 postes théorie politique Royaume-Uni

HiSoPo vous informe de la parution de quatre annonces de création de postes d’enseignant en théorie politique au Royaume-Uni:

Date limite : 24 avril

Post-doctorat d’un an en théorie politique à la LSE

Date limite : 27 avril
Date limite : 19 mai
Date limite : 24 mai

Colloque HiSoPo: « Des idées et des partis. Pour une histoire sociale des idées en milieu partisan », Paris, Sciences Po, 23-24 mai 2017

 

Colloque HiSoPo


Des idées et des partis. Pour une histoire sociale des idées en milieu partisan

23-24 mai 2017

Colloque organisé par Thibaut Rioufreyt en partenariat avec le laboratoire Triangle UMR 5206 et Sciences Po


Le colloque est articulé autour de quatre sessions réparties sur deux jours :

SESSION 1: LES USAGES DES IDÉES EN MILIEU PARTISAN : RÔLES ET VALEURS

Dans cette première session, les communications présentées portent plus spécifiquement sur les usages des idées en milieu partisan, c’est-à-dire le rôle qu’elles remplissent, les fonctions que les acteurs leur attribue mais aussi la valeur accordée aux idées dans l’économie générale des pratiques partisanes.

SESSION 2 : LA PRODUCTION DES IDÉES PARTISANES AU-DELÀ DES FRONTIÈRES ORGANISATIONNELLES

La seconde session sera consacrée à la présentation de communications ayant en commun de montrer combien l’étude de la production/appropriation des idées politiques implique souvent d’aller au-delà des frontières partisanes proprement dites, qu’il s’agisse de les resituer dans leur milieu partisan (avec notamment l’externalisation d’une partie du travail intellectuel) ou dans une configuration inter-partisane, dans le cas où une idée est l’objet de concurrences entre différentes formations politiques.

SESSION 3 : QUELLES IDÉES ÉTUDIER DANS LE PARTI ?

Dans cette troisième session, les communications présentées ont pour point commun de prendre pour focale d’analyse l’étude d’un secteur du dispositif de production partisane ou d’une partie des idées mobilisées dans le parti, qu’il s’agisse de l’économie, de l’écologie ou de l’international.

SESSION 4 : LES REPRÉSENTATIONS, ENTRE FORME ET CONTENU

La quatrième et dernière session est consacrée à l’étude des idées partisanes proprement dites, en montrant notamment combien l’étude de leur forme sémiotique (discursive le plus souvent mais qui peut être également iconographique) peut contribuer à la fois à mieux en saisir le sens mais également les appropriations multiples à la fois au sein du parti, au sein d’un champ politique national et entre différents pays.


Vous pouvez télécharger le livret-programme au format PDF : http://www.afsp.info/pdf.php?id=3432&_wpnonce=2b71af2041

Entrée libre mais inscription obligatoire avant le 22 mai 2017 via le formulaire en ligne :
https://fr.surveymonkey.com/r/hisopo230517

CfP: « The 20th International Conference on Conceptual History », Norway, University of Oslo, September 21-23, 2017

HiSoPo vous informe de la conférence internationale d’histoire conceptuelle, qui se tiendra à Oslo les 21, 22 et 23 septembre 2017. Vous en trouverez ci-dessous l’appel à communications. la deadline est fixée au 15 mai 2017.

The Humanities and Social Sciences Library at Blindern, UiO. Photo: Derivative of Universitetsbiblioteket i Oslo by Kjetil Ree, used under CC BY-SA 3.0 /Text as licensed under CC BY-SA 3.0 by Hedda Molland.

Call for papers

The 20th International Conference on Conceptual History

University of Oslo, Norway

September 21-23, 2017

Concepts in the World: Politics, Knowledge, and Time

As the annual International Conference on Conceptual History celebrates its twentieth anniversary, conceptual history is gaining ground in an ever-increasing number of fields, disciplines and parts of the world. The number of scholars identifying with some version of conceptual history is increasing, as is the breadth of topics, theories, and approaches. This conference aims to reflect that diversity.

Few other approaches are as conducive to dialogues across disciplinary borders, and we want to use this occasion to invite in all those who center their inquiry on social, historical, political and scientific concepts and their history. Our ambition is that this conference shall be both a meeting-place for all those working on conceptual history, regardless of approach or topic, while also trying to expand the field by soliciting proposals on three specific, although broad themes:

1. Concepts in the World

Acknowledging that conceptual history is moving beyond single-language traditions of inquiry, and that scholars working on non-European material have begun using conceptual history as a tool for philological study, we want to encourage more studies of entanglements between traditions, translations as well as more cross-linguistic comparison. Trying to move away from the Eurocentrism that is almost inevitable in a field that emerged and flourished in Europe, and the single-language (and often national language) focus that often also pervades those using conceptual history on non-European texts, we seek papers that explore new ways of studying the entanglements between different linguistic traditions, in their most historically specific and practical forms like transfers and translations as well as in their theoretical ramifications, moving beyond Europe and beyond Western modernity.

2. Conceptual history as history of knowledge

Among the most innovative fields in the humanities and social sciences in the last decades has been the history and sociology of science, or, in a more comprehensive mode, the history of knowledge. Independent of the different disciplinary labels, like history of science, STS, historical epistemology, or Wissensgeschichte, all these approaches give attention to concepts used to gain new knowledge, defend old, or make claims to truth and authority, always in connections with non-linguistic practices, technologies, and instruments. For this conference we invite papers that explore the interface between the history of concepts and the history of knowledge, by means of case studies, theoretical exchanges, or explorations of key figures and traditions in both fields.

3. The Multiple Times of Concepts and Histories

Modernization and globalization have brought about more complex and heterogeneous temporal relations, in which the global times of commerce, technology and media come in conflict with the different rhythms and dynamics in diverse cultures and communities. At present, one of the foremost challenges for policy makers, as well as researchers in the humanities and social sciences, is to find ways to understand the existence of multiple temporalities within the overarching narrative of global progress. The plurality of historical times poses a major challenge for anyone who aims to map the intentions or causes leading up to an event, the consequences following from it, or to decide if an event constitutes rupture or continuity with what lies before and comes after it. Conceptual history stands out from other approaches in the way it is able to identify and analyze the multiple temporalities of human life and history, based on what Reinhart Koselleck referred to as “a theory of historical times”. However, in order to make good on this theoretical heritage new and critical engagements with the Eurocentric, modernist, and historicist biases framing this line inquiry are necessary, as are new and innovative studies of the vocabularies of time in different languages as well as the practices they are linked to.

Proposals for individual papers should be no longer than 400 words, and proposals for panels should not exceed 800 words. Short bios of the speakers should be added (maximum 100 words). Panels at the conference will last two hours. There should be no more than four papers and a discussant/chair per panel.

Please send your proposals to concepts@ikos.uio.no

The deadline for sending in proposals is 15 April 2017

Authors will be notified of paper acceptance or non-acceptance at latest the 15 May.


Vous trouverez plus d’informations sur le site Internet de l’Université d’Oslo ici: http://www.hf.uio.no/ikos/english/research/projects/synchronizing-the-world-globalization-and-multipl/events/conferences/2017/the-20th-international-conference-on-conceptual-history.html

JE « Analyser le discours économique », Amiens, Université de Picardie, 4 mai 2017

HiSoPo vous informe de l’organisation de la journée d’étude internationale et transdisciplinaire organisée par Thierry Guilbert « Analyser le discours économique » qui aura lieu le 4 mai 2017 à Amiens  (Logis du Roy).

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site Internet du CURAPP-ESS: https://www.u-picardie.fr/curapp/sites/default/files/images/Prog_Discours_eco.jpg