Rencontre autour de Foucault à Münsterlingen et Œuvres de Michel Foucault, Librairie du Boulevard, Genève, 25 février 2016.

HiSoPo vous informe de la Rencontre autour de deux ouvrages: Foucault à Münsterlingen. À l’origine de l’Histoire de la folie, sous la direction de Jean-François Bert et Elisabetta Basso, aux Éditions de l’EHESS, et Œuvres de Michel Foucault, Tomes 1 et 2, sous la direction de Frédéric Gros, aux Éditions Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade.

Intervenants:

  • Jean-François Bert, maître d’enseignement et de recherche, Université de Lausanne
  • Martin Rueff, professeur, Université de Genève
  • René Wetzel, professeur, Université de Genève.

Cette rencontre aura lieu le jeudi 25 février à 17h, à la Librairie du Boulevard, 34, rue de Carouge, 1205 Genève (Suisse).

Foucault_à_Münsterlingen

Avis de parution: Jean-François Bert & Elisabetta Basso (dir.), « Foucault à Münsterlingen », Paris, Éd. de l’EHESS, 2015.

HiSoPo vous informe de la parution de l’ouvrage sous la direction de Jean-François Bert et Elisabetta Basso « Foucault à Münsterlingen. À l’origine de l’Histoire de la folie » aux Éditions EHESS. Les textes côtoient les photographies réalisées par Jacqueline Verdeaux.

Présentation

En 1954, Michel Foucault participe à une fête des fous à l’asile psychiatrique suisse de Münsterlingen, dont il reste des photos, inédites. Étrange cérémonie, survivance d’un rituel hérité directement du Moyen Âge, qui marqua le jeune philosophe en train d’élaborer une nouvelle manière de parler de la folie et de son histoire. Cette visite de Michel Foucault en mars 1954 à l’asile psychiatrique suisse de Münsterlingen le jour d’un carnaval des fous nous apprend beaucoup à la fois sur le jeune philosophe – l’année 1954 est riche en événements pour lui –, mais aussi sur ce rituel qui a perduré jusqu’au milieu du xxe siècle. Photos, archives, textes éclairent ce moment trop souvent négligé par les spécialistes de Michel Foucault. Ce début des années 1950 est pourtant marqué par l’entrée de Foucault dans les asiles et par sa passion pour les innovations qui touchent la psychologie clinique. C’est la germaniste Jacqueline Verdeaux, munie d’un Leika, qui photographie. Ces images laissent entrevoir l’étrange sensation qu’a pu ressentir Foucault lors de ce jour improbable où les fous « jouent » aux fous. Une sensation d’autant plus étrange que l’asile cantonal est, avec la clinique universitaire du Burghölzli de Zürich, l’une des plaques tournantes de la psychiatrie suisse. Ce livre, qui aborde une période inexplorée, et non abordée dans La Pléiade à paraître, nous pousse à renverser les perspectives familières concernant Michel Foucault.
Table des matières

« Retour à Münsterlingen » par Jean-François Bert

La « gentille dame Largactil », la « méchante dame Geigy » : la clinique psychiatrique de Münsterlingen vers 1954, par Magaly Tornay, traduction de Yann Dahhaoui

Foucault et le Rorschach, par Jean-François Bert & Elisabetta Basso

Foucault et le Carnaval, par Emmanuel Désveaux

Foucault à Lille, 1952-1955 :  entre philosophie et psychologie, par Philippe Sabot

Fiches préparatoires de Michel Foucault sur l’histoire de la psychiatrie, par Jean-François Bert & Elisabetta Basso
Première lecture de Traum und Existenz, Transcription Jean-François Bert, présentation Elisabetta Basso

Le rêve et de l’existence, histoire d’une traduction, par Elisabetta Basso

Correspondance Foucault-Binswanger, traduction de René Wetzel, présentation par Elisabeth Basso

De quelques sources de Maladie mentale et personnalité. Réflexologie pavlovienne et critique sociale, par Luca Paltrinieri

Foucault et le savoir psychologique : retour sur deux articles rédigés en 1954, par Jean-François Bert

La fête des fous de Michel Foucault, par Yann Dahhaoui

Unissons-nous, soyons fous ! ». Fête des fous, carnaval et Mad Pride : Continuités, ruptures et perspectives, par René Wetzel
Pour plus de détails, voir la page consacrée à l’ouvrage sur le site des Éditions de l’EHESS.

Séance 3 : « Culture des républicanismes » (15 février 2016)

La troisième séance du séminaire HiSoPo, organisée en association avec le GEREP,  porte sur la « Culture des Républicanismes ».  Cette séance est l’occasion d’entendre deux interventions:

  • Jérémie Barthas (Historien, Chargé de recherches CNRS/IRHiS), « Humanisme civique. Parcours d’une catégorie historiographique ».
  • Marc Bélissa (MCF en histoire, UPOND/CHISCO), Christopher Hamel (MCF en philosophie, Université de Rouen/ERIAC) et Yannick Bosc (MCF en histoire, Université de Rouen, GRHis), pour l’ouvrage qu’ils ont coordonné : Culture des républicanismes : pratiques, représentations, concepts, de la Révolution anglaise à aujourd’hui, Paris, Éditions Kimé.

Les communications sont discutées par Stéphanie Roza (Philosophe, CHSPM/Paris 1).

La séance a lieu le lundi 15 février 2016 à 14h-17h, à Sciences Po, Salle Goguel, 56 rue des Saints-Pères, Paris, 75007, Bât. B, 5e étage.

Vous pouvez également écouter l’enregistrement audio de cette séance ci-dessous :

L’enregistrement n’est pas ici dans sa version intégrale. L’intervention de Jeremie Barthas ainsi que les discussions afférentes n’ont pas été mises en ligne à sa demande.

Séance 2 : Un « classique » de l’histoire sociale des idées politiques: Le Fromage et les vers, de Carlo Ginzburg (25 janvier 2016)

La deuxième séance du séminaire HiSoPo porte sur un « classique » de l’histoire sociale des idées politiques: Le Fromage et les vers, par Carlo Ginzburg et est organisée autour de deux communications:

  • Bernard Pudal (Professeur de science politique émérite à l’Université Paris 10, chercheur au CRESPA-CSU) : « Le fromage et les vers de Ginzburg et la question des “cultures populaires” en histoire et sociologie »
  • Laurent Bonelli (MCF en science politique à l’Université Paris 10, chercheur à l’ISP) : « De la trace à la preuve : penser les logiques de l’antiterrorisme contemporain avec Ginzburg »

Les deux communications sont discutées par Deborah Cohen (MCF en histoire moderne à l’Université de Rouen, chercheuse au GHRis).

La séance a lieu lundi 25 janvier 2016, 14-17h, à Sciences Po, Salle du Conseil, 13 rue de l’Université, 75007, Paris.

Vous pouvez écouter l’enregistrement audio de la séance ci-dessous: