Archives de catégorie : Outils

Il s’agit de proposer une cartographie non exhaustive des outils existants à la disposition des chercheurs en histoire sociale des idées politiques : logiciels et leurs tutoriels, fiches méthodologiques (construction d’une base de données prosopographiques, d’un corpus pour l’analyse de réseaux, etc.), ressources en ligne, etc.

8th Annual IPSA-USP Summer School in Concepts, Methods and Techniques in Political Science, Université de São Paulo, 23 janvier-10 février 2017

HiSoPo vous informe de la tenue de la huitième Annual IPSA-USP Summer School in Concepts, Methods and Techniques in Political Science qui aura lieu du 23 janvier au 10 février 2017 à l’Université de São Paulo (Brésil). Les demandes d’inscription doivent être envoyées au plus tard le 4 octobre 2016.


Dear colleagues,

We are pleased to inform you that registration is open for the 8th Annual IPSA-USP Summer School in Concepts, Methods and Techniques in Political Science, which will be held between January 23 and February 10, 2017. The deadline to apply is October 4, 2016.

Founded in 2010, the IPSA-USP Summer School in Concepts, Methods and Techniques in Political Science seeks to provide scholars of the social sciences with access to high-quality, cutting edge, advanced training in qualitative and quantitative social science methods.

The IPSA-USP Summer School schedule is partitioned into three one-week sessions.  Please, find below the list of modules that will be offered in the 8th edition of the Summer School IPSA-USP in 2017.


 Module 1 (January 23-27) (35 hours)

Basics of Causal Case Study Methods, Derek Beach (University of Aarhus)
Building Parametric Statistical Models, Glauco Peres da Silva (USP)
Designing Feasible Research Projects in Political Science, Allyson Benton (CIDE)
Essentials of Applied Data Analysis, Leonardo Barone (USP)
Methods and Problems in Political Philosophy, Herlinde Pauer-Studer (University of Vienna)
Modeling Dynamics, Lorena Barberia (USP), Andy Phillips (Texas A&M)

Module 2 (January 30- February 3 – 35 hours)

Advances in Modeling Dynamics, Guy Whitten (Texas A&M), Lorena Barberia (USP), Andy Phillips (Texas A&M)
Basics of Multi-Method Research: Integrating Case Studies and Regression, Jason Seawright (Northwestern University)
Basics of Quantitative Methods for Public Policy Analysis, Bruno Cautres (Science Po)
Basics of Set-Theoretic Methods and Qualitative Comparative Analysis (QCA), Carsten Schneider (Central European University)
Basics of Spatial Interdependence in Theory and Practice, Laron Williams (University of Missouri)
Maximum Likelihood Estimation, Glauco Peres da Silva (USP)
The Philosophy of Science: Positivism and Beyond, Patrick Thaddeus Jackson (American University)
Using Case-Based Methods in Practice, Derek Beach (University of Aarhus)

Module 3 (February 6-10- 35 hours)

Advanced Issues in Multi-Method Research: Integrating Case Studies and
Contemporary Methods for Causal Inference, Jason Seawright (Northwestern University)
Advanced Issues in Set-Theoretic Methods and Qualitative Comparative
Analysis (QCA), Carsten Schneider (Central European University)
Advanced Issues in Quantitative Methods for Public Policy Analysis, Bruno Cautres (Science Po)
Analyzing Grouped Data: Multi-level Models, Randy Stevenson (Rice University)
Essentials of Multiple Regression Analysis, Glauco Peres da Silva (USP)
Modeling Dynamics in Space and Time, Guy Whitten (Texas A&M)
Predicting Elections, Cliff Young (IPSOS)


For more information on the School´s courses and instructors, financial aid, registration fees, and more, visit our website (http://summerschool.fflch.usp.br) or contact us at summeripsa@usp.br. Like us on Facebook: www.facebook.com/ipsamethodssummerschoolbrazil

 

Journée d’étude « La cartographie des controverses : une méthode originale pour l’analyse numérique du débat publique », Lyon, IXXI/Centre Blaise Pascal, 26 septembre 2016

HiSoPo vous informe de la tenue d’une journée d’études « La cartographie des controverses : une méthode originale pour l’analyse numérique du débat publique » organisée par l’IXXI à l’ENS de Lyon (Centre Blaise Pascal) le lundi 26 septembre 2016. Développée dans la tradition des Sciences and Technology Studies et des Digital Methods, la cartographie des controverses propose une boîte à outils pour l’exploration et la visualisation des discussions sur la science et la technologie. L’étude des controverses comme l’analyse numérique des débats constituent des méthodes dont on sait d’ores et déjà l’utilité pour l’histoire sociale des idées politiques. Leur croisement ne peut par conséquent qu’intéresser certains nous.


PROGRAMME

Le matin, Tommaso Venturini (King’s college, anciennement au médialab de Sciences Po) présentera son HdR, et l’après-midi une rencontre avec des acteurs majeurs du domaine vous permettra de connaître les travaux en cours, à l’interface entre informatique, sciences de l’information, sociologie, droit…

Séance matin : 10h30-13h

Discussion du mémoire d’HDR de Tommaso Venturini (King’s College London) « Controversy Mapping, a Travel Companion »

Séance après-midi: 14h30 à 17h

Conférence sur la cartographie des controverses avec Richard Rogers (Université d’Amsterdam) ; Didier Bigo (King’s College London) ; Dominique Pestre (EHESS) ; Eric Fleury (INRIA) ; Dominique Vinck (Université de Lausanne) ; Vincenzo Zeno-Zencovich (Università di Roma Tre) ; Pablo Jensen (CNRS)


La journée d’études aura lieu au Centre Blaise Pascal (46 allée d’Italie, Lyon 7eme) Bâtiment M6, salle de conférences, rez-de-chaussée.

La numérisation de cassettes audio

Le chercheur en sciences sociales est parfois confronté à la nécessité ou au besoin de numériser des cassettes audio, qu’il s’agisse d’enregistrements qu’il a lui-même réalisés (entretiens individuels, focus groups, observation de meetings, etc.) ou des enregistrements effectués par d’autres dans le cadre d’une enquête collective ou d’une analyse secondaire. La numérisation de cassettes audio peut en effet permettre d’ouvrir de nouvelles possibilités en termes d’investigation comme le codage du matériau audio-textuel synchronisé dans un logiciel d’aide à l’analyse qualitative – CAQDAS (comme Sonal) ou tout simplement permettre l’archivage numérique pérenne. Vous trouverez en cliquant sur ce lien un tutoriel réalisé par mes soins décrivant l’une des manières pour effectuer cette opération simplement ainsi qu’un lien vers d’autres types de ressources.

Nouveau tutoriel dépôt publications dans HAL, CCSD

HAL est une plate-forme ouverte destinée au dépôt et à la diffusion d’articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés. HiSoPo ne peut que soutenir cette initiative libre qui permet aux chercheurs de pouvoir archiver de manière pérenne leurs publications sans en être dépossédés. C’est pourquoi nous relayons l’info suivante pour pouvoir sensibiliser les collègues à ces questions tout en leur donnant des solutions pratiques.

Le CCSD (Centre pour la communication scientifique directe / CNRS)  vient de créer un nouveau tutoriel  pour  aider les chercheurs et enseignants-chercheurs à déposer leurs publications dans HAL. Ce nouveau tutoriel très visuel et bien documenté est plutôt destinée à aider aux dépôts de publications. Cependant, il peut être utilisé pour vous aider à déposer les références de vos publications, également appelées « métadonnées » dans le tutoriel. Vous le trouverez ici:  https://www.slideshare.net/OAccsd/dposer-dans-hal-mode-demploi


Libre accès aux publications scientifiques – Consultation sur la future loi sur le numérique

Une consultation est ouverte sur la future loi sur le numérique (http://www.republique-). Celle-ci contient, entre autres, un article portant sur le « Libre accès aux publications scientifiques de la recherche publique » (article 9). La rédaction de cet article est en deçà de ce qui se pratique sur HAL et de ce que demandent les financeurs publics que sont l’ANR ou l’ERC. En effet, l’article du projet de loi prévoit :

« I. Lorsque un écrit scientifique, issu d’une activité de recherche financée au moins pour moitié par des fonds publics, est publié dans un périodique, un ouvrage paraissant au moins une fois par an, des actes de congrès ou de colloques ou des recueils de mélanges, son auteur, même en cas de cession exclusive à un éditeur, dispose du droit de mettre à disposition gratuitement sous une forme numérique, sous réserve des droits des éventuels coauteurs, la dernière version acceptée de son manuscrit par son éditeur et à l’exclusion du travail de mise en forme qui incombe à ce dernier, au terme d’un délai de douze mois pour les sciences, la technique et la médecine et de vingt-quatre mois pour les sciences humaines et sociales, à compter de date de la première publication. Cette mise à disposition ne peut donner lieu à aucune exploitation commerciale. »

Le délai de 24 mois pour les sciences humaines et sociales est beaucoup trop élevé, et ce d’autant plus que l’ERC exige la mise en open access dans les 6 mois (http://erc.europa.eu/sites/ ).

À la fois parce que cet article de loi nous concerne tous et parce que l’ouverture d’une consultation permet d’y participer, HiSoPo vous invite à donner votre avis. Afin de vous faire un avis étayé et documenté, vous retrouverez plusieurs propositions alternatives (accès intégral/dépôt obligatoire en archive ouverte) sur lesquelles il est possible de voter sur la page dédiée à cette fin du site République numérique.

 

Dépôt numérique des publications et des données de la recherche – Tutoriels INIST

Si cela peut paraître très technique ou très lointain à certains collègues, la question de l’archivage numérique pérenne et de la mise à disposition en ligne des données d’enquête doit être posée. Soit la communauté scientifique s’investit dans ce débat, s’approprie ces outils et pense leurs usages pour améliorer nos pratiques de recherche, partager nos savoirs, sauvegarder le patrimoine scientifique. Soit elle se verra imposer de l’extérieur des normes contraignantes qui auront des effets très directs sur notre travail, que ce soit par les institutions politiques ou bureaucratiques, soit par les groupes privés qui, comme les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), orientent déjà très largement nos pratiques numériques. À la fois parce que le « tournant numérique » peut être une vraie chance pour les sciences sociales et parce que de réelles menaces d’hétéronomie pèsent sur elles à travers la question numérique, HiSoPo veut contribuer à nourrir la réflexion et à donner les ressources pour s’approprier certains outils mis à disposition de la communauté.

Pour accompagner les équipes de recherche qui soumettent un projet dans le cadre d’Horizon 2020, l’Inist-CNRS propose une série de tutoriels multimédias sur le libre accès aux résultats de la recherche : http://www.inist.fr/?-Tutoriels-multimedias-H2020. Le premier tutoriel aborde les principes généraux de dépôt des publications et données de la recherche dans le cadre d’Horizon 2020. Les cinq autres tutoriels détaillent la rédaction d’un DMP (Data Management Plan), c’est-à-dire plan de gestion des données et un tutoriel explique le dépôt des données de recherche dans un entrepôt.